◀  Se féminiser

Chirurgie de féminisation du visage

Certaines personnes cherchant à se féminiser entreprennent de la chirurgie esthétique afin de modifier leur visage, que celui-ci ait des traits perçus comme plus féminins. On note alors cinq points clés sur lesquels lae chirurgien·ne pourra travailler à ces fins :

Le front : Il s’agit de “limer” l’avant du front pour donner à celui-ci un aspect plus lisse en ouvrant en suivant la frontière avec les cheveux, d’une oreille à l’autre, ce qui permet d’avoir une cicatrice peu visible. En même temps que cette procédure relativement simple, il est possible de profiter de l’incision créée pour également descendre la ligne d’implantation des cheveux, si celle-ci a déjà commencé à reculer, ou pour relever les sourcils, donnant à ceux-ci un air généralement plus féminin.

Le nez : Un nez dit masculin est gĂ©nĂ©ralement plus anguleux et large. Une rhinoplastie peut corriger ceci en creusant l’arĂŞte du nez et en rĂ©duisant l’épaisseur de celui-ci. C’est une procĂ©dure un peu longue, mais que beaucoup de chirurgien·ne·s plasticien·ne·s sont habitué·e·s Ă  faire. Cette procĂ©dure est ouverte Ă  toustes, peu importe la forme de base du nez.

Le menton et la mâchoire : Le contouring de la mâchoire et du menton sert Ă  rĂ©duire la taille gĂ©nĂ©rale de ceux-ci. Ainsi, lae chirurgien·ne rend la mâchoire moins Ă©paisse et le menton moins proĂ©minent et moins long en procĂ©dant Ă  une ouverture intraorale (Ă  l’intĂ©rieur de la bouche – donc aucune cicatrice visible).

La pomme d’Adam : À l’aide d’une incision faite à la jonction entre le menton et le cou, lae chirurgien·ne va venir retirer une partie du cartilage entourant la trachée. Ainsi, la “bosse” présente dans le cou de la plupart des hommes peut être partiellement enlevée.

D’autres procédures de féminisation du visage peuvent être envisagées (implants aux tempes, aux pommettes, injections dans les lèvres, etc.) et dépendront alors principalement des attentes des patient·e·s, lesquelles sont à discuter avec lae chirurgien·ne. Il est surtout important de rappeler que beaucoup de femmes cisgenres ont certaines de ces caractéristiques dites “masculines” et n’en sont pas moins des femmes. La féminisation du visage, comme toutes les autres chirurgies, n’est en aucun cas une obligation et n’a comme unique objectif que le fait de rendre lae patient·e plus à l’aise dans son propre corps.

Fumer et se faire opérer : Quelle que soit la substance que vous fumez, il vous sera fortement conseillé d’arrêter de fumer quelques semaines avant le grand jour et de ne reprendre que plusieurs mois après. Le tabac et autres substances à fumer perturbent la circulation sanguine et peuvent donc ralentir, voire totalement empêcher, le rétablissement et la cicatrisation.

Chirurgie de féminisation du visage

Crédits : Hillary Wilson

◀  Épilation définitive   |    Mammoplastie  ▶