Suivre une psychothérapie

Contrairement aux idées parfois encore véhiculées, il n’est absolument pas obligatoire de suivre une psychothérapie ou de recevoir un diagnostique psychiatrique pour être « reconnu·e » comme une personne trans* en Belgique. La seule obligation de ce type existant est pour les mineur·e·s souhaitant changer leurs papiers. Là et seulement là, l’administration belge demande une attestation d’un pédopsychiatre prouvant que lae jeune est assez mature et conscient·e des répercussions pour prendre des décisions concernant son avenir. Ce qui n’est donc en rien comparable à un diagnostic de transidentité.

Certain·e·s chirurgien·ne·s demandent des attestations similaires pour procéder à des opérations. Cela ne sert qu’à soulager leur conscience, mais il peut alors devenir obligatoire de faire une ou deux séances chez un·e professionnel·le.

Cependant, avec tous les changements et, dans certains cas, difficultés qu’engendrent une transition, une personne peut avoir envie de se tourner vers un·e spécialiste pour un suivi plus long. Il existe de nombreux courants et de nombreuses écoles de psychologie, dont le vocabulaire est parfois difficile à comprendre pour les non-initiés. Retrouverez ci-contre un article de notre équipe sur les courants principaux expliqués.

◀  Faire son coming-out    |    Se masculiniser  ▶